Dobson 250

L'optique est exceptionnelle et irremplaçable : miroir primaire artisan français à L/12. l'optique est super-polie, pas besoin de test de Ronchy pour s'en apercevoir : le piqué sur les étoiles et le contraste est saisissant. Ce beau miroir a quinze ans d'âge mais toutes ses dents puisque l'aluminûre est à peine piquée. Je suis sceptique sur l'utilisation d'un barillet pour ce diamètre et ce poids de miroir. Après avoir testé un support en mousse dur, il s'avère que la qualité des images est toujours au rendez vous, donc je laisse ce support en mousse. Malgré de nombreux nettoyages, il n'a aucune rayure. Comme pour le T350, je décide de le peindre pour le protéger de l'humidité.


Après un premier test de construction peu convaincant :



Et ensuite c'est déjà beaucoup mieux.



en action