Une araignée ultra-légère

Une araignée ultra-légère à double anneaux qui équipe le T350.

Construite dans un contreplaqué très fin, et donc fragile, je constate à la finition que l'ensemble est rigide.

La raison en est toute simple : les deux anneaux sont montés sur mini tubes alu de même dimension, posés sur des rondelles en acier.
L'ensemble des tubes et des rondelles empêchent les anneaux de se tordre ce qui permet d'allier légèreté et solidité. 

Elle est équipée d'une platine porte oculaire à friction ultra légère

Equipant l'araignée, elle a un double rôle : 

- s'assurer que le plan du porte oculaire ne bouge pas et est bien perpendiculaire au chemin optique 
- permettre d'aligner le P.O. avec le chemin optique 
- gagner en confort au moment de la mise en collimation

C'est une solution efficace et sans superflu que je reprendrai sur le prochain scope.

Sans le secondaire :



Le PO est constitué de la bague d'un correcteur de champs du commerce.



Avec le secondaire.