câblage

Comments: 
Cet article décrit le schéma de câblage qui est implémenté sur la partie "shield" (module électronique) venant s'enficher sur la RaspberryPi2 / Pi3. On peut donc réaliser la partie électronique en respectant ce schéma de câblage grâce à des modules tout prêts disponibles sur internet et en les reliant entre eux avec des fils de circuits imprimés ("starter kits") mâle-femelle ou femelle-femelle suivant les cas.
body: 

Le schéma général de câblage est très simple et gère en entrée / sortie uniquement une LED IR et deux doubles ponts en H.
Le reste est connectique et cosmétique.
Il faut savoir que amplifier les signaux par l'intermédiaire d'un double darlington (ULN2803 par exemple) est une mauvaise idée
Cela passe pour les petits moteurs unipolaires chinois à forte résistance par bobine mais ne marchera pas pour un bipolaire.

INPUTS

  • une led ir tsop 38kHz en entrée sur les ports gpios de la raspi2
  • alimentation 5V-1A (raspi)
  • alimentation 6-12V 1-2A (moteurs)

      Par défaut sur le proto final et la carte finale, le port d'entrée pour la LED-IR est le port GPIO27
      Cette valeur peut être retrouvée et modifiée : 

  • soit dans le fichier de config /boot/config.txt si on passe par le boot linux utilise les "overlays" :
    • dtoverlay=lirc-rpi,gpio_in_pin=27
  • soit dans le fichier /etc/init.d/rcS qui charge les modules après le boot du noyau avant de lancer les services
    • /sbin/insmod <path_modules>/lirc_rpi.ko gpio_in_pin=27

      Dans tous les cas, cette valeur peut être vue au boot du système avec la commande dmesg
      
et on peut constater les modules chargés avec la commande lsmod

OUTPUTS

  • port des signaux moteurs (4 broches GPIOS) vers deux Dual-H-Bridge (L298N ou bien SN754410, etc..)

CONNECTIQUE

  • la connectique doit permettre de relier les sorties des Double ponts en H aux moteurs des montures portant un port 6P6C (RJ11/12)
  • la connectique doit permettre de brancher simplement un câble d'alimentation idéalement en 5.5-2.1 mm

LISTE DES COMPOSANTS

  • deux doubles ponts en H type L298N ou bien SN754410
  • une LED réceptrice IR TSOP 38KHz 
  • deux résistances 10K
  • une LED rouge
  • une résistance 1K

Si on utilise une régulation en tension pour l'alimentation de la RaspberryPi2 (non obligatoire) ou bien pour les moteurs (non obligatoire), il faut en supplément :

  • un régulateur 5V-1A (idéalement de type LM2940CT)
  • un régulateur 12V-2A (idéalement de type LM2940CT)

De meilleurs résultats ont été obtenus avec les LM2949CT qu'avec des régulateurs à découpage.

Une vidéo à venir pour montrer le câblage à partir de "modules tout prêts" trouvés sur internet comme ceux-ci :
 

COMPOSANT / MODULE / "shield" où le trouver ? à quoi ça sert ?
AMAZON    Réalisé autour du L298N, ce module
   sert à amplifier les signaux provenant 
   des gpios de la RaspberryPi2 afin 
   de les adapter en tension / courant
   pour attaquer les bobine des moteurs PAP.
  • L298N + radiateur
  • 4 sorties vers moteurs (borniers)
  • 4 entrées depuis gpios (con. CI)
  • 3 entrées alim (5V-GND-6/27V)
AMAZON ces câbles servent à relier les borniers aux broches de circuit imprimé mâle (embout femelle)
AMAZON  Ces connecteurs servent à passer d'un câble cité  précédemment (embout mâle sur bornier) à une  connectique à base de coaxiaux  DC (câble  d'alimentation générique)

 L'embout mâle DC doit être remplacé par un câble  mâle DC provenant d'une alimentation USB (câble  USB / DC)

AMAZON  Chargeur de téléphone de portable de secours.
 
 Sert à fournir une alimentation stabilisée pour la  RaspberryPi2 en 5V-1A.

 Doit être branché sur un câble USB / DC.

KOOING  Permet de passer d'une connectique à base  de fils de circuits imprimés à une embase  RJ11 - 6P6C, qui permet ensuite d'attaquer
 une monture du comemerce ayant un port  RJ11 (avec les moteurs derrière)

 permet de simplifier la connectique allant  aux moteurs

KOOING  Idem mais connectique femelle
 CI au lieu de bornier.
     
     
     

EXEMPLE de MONTAGE