Création d'un circuit imprimé

Je réalise mes cartes d'essai avec une méthode simple, puissante, et efficace : la méthode du H2O2 (peroxyde d'hydrogène).
Comme internet regorge d'informations, je donnerai juste quelques conseils :
 
1 - Tranfert
 
Pour pouvoir faire un bon transfert, il faut : 
 
- une imprimante laser
- une plastifieuse
- un fer à repasser
- du papier glacé 
 
L'idéal est de récupérer des tracts en papier glacé non fins (exemple programme de cinéma, publicités à l'entrée des supermarchés)
Sur internet beaucoup préconisent les papiers de publicité qu'on met dans les boites aux lettres, mais en fait ça ne fait que bourrer l'imprimante
Ils sont en effet trop fins.
 
On nettoie la plaque de cuivre (très important).
On imprimé le schéma électrique sur le papier
On le pose sur le cuivre, encre côté cuivre (Attention à l'inversion, prévu par le logiciel normalement)
On chauffe le papier jusqu'à ce que l'encre soit transférée.
On dépose la plaque dans une cuvette avec du mélange eau bouillante + liquide lessive
On attend que le papier se décolle complètement (prendre son temps..)
 
Conseils importants : 
 
- bien nettoyer la plaque : certains préconisant l'acétone, le mieux est d'utiliser du paic citron et de frotter avec les doigts plusieurs fois
- bien rincer : le cuivre doit "crisser" quand il n'y a plus aucune trace de graisse ou autre dessus
- le papier doit être le plus glacé possible : l'encre ne doit pas être absorbé par le papier.
- chauffer uniformément mais pas trop le papier, d'abord avec le fer à repasser pour que l'encre colle au cuivre puis ensuite à la plastifieuse
- passer plusieurs fois dans la plastifieuse et dans tous les sens la plaque et le papier collé dessus
- bien attendre (au moins 15mns) une fois l'ensemble dans le bain bouillant
- décoller le papier délicatement, ne pas forcer
 
Un transfert réussi.
Les défauts sont mineurs : une seule piste utile est légèrement tronquée, sans gravité.

un autre transfert

 
2 - gravure
 
Le transfert est la partie la plus délicate, la gravure est étonnamment très simple.
IL faut :
 
- peroxyde d'hydrogène 130vol (à défaut moins mais calculer la dilution en conséquence)
- acide chlorhydrique 
- eau distillée
- une pince et des cuvettes en plastique ou verre
- un chiffon
 
Attention produit dangereux !!! 
 
=> Porter gants, lunettes de protection, vêtements protégeant la peau
=> Travailler dans un espace aéré
=> diluer absolument le Peroxyde c'est la première manip à faire
=> Ne pas travailler à côté d'une source d'électricité ou de chaleur
 
On peut utiliser pour la gravure des cuvettes en pvc, nylon, verre, etc...
 
Surtout pas de métal !!!
 
On dilue dans un premier temps en 1/3 de H2O2 et 2/3 d'eau distillé.
On ajoute environ l'équivalent de l'eau distillée en acide chlorhydrique.
On ajoute environ l'équivalent en eau distillée.
 
La concentration du mélange détermine la rapidité de gravure.
Avec ce mélange je grave en environ 4 minutes..
 
Conseils importants : 
 
- surtout commencer par diluer le H2O2 dans un verre par exemple et loin de tout autre produit !
- une fois le produit dilué, refermer le bidon de H2O2 systématiquement et le réserver dans un lieu sûr et aéré 
- une fois la plaque plongée dans le mélange, il est facile de surveiller la gravure
- le cuivre disparaît en une minute à la fin en partant des bords vers les parties les plus enclavées
- arrêter la gravure en plongeant la plaque dans une cuvette d'eau distillée
- bien essuyer avec le chiffon une fois fini : attention de ne pas abîmer les pistes
 
Plaque gravée. 
Quelques petits défauts sans gravité apparaissent : ils seront éliminés lors du perçage.

on peut voir que la qualité globale des pistes est bonne

 
Vérification des pistes et des courts-circuits éventuels.
 
2 - perçage
 
Le perçage ne représente normalement pas de soucis.
 
Perçage à la mano..
 
Vérification des trous